...C'est une entrée pas banale au Brésil que nous avons faite, par une piste sensée nous conduire au poste frontière (Bolivie/Brésil) de San Matias jusqu'à ce qu'en cours de route des militaires Boliviens nous conseillent un détour par un tronçon en meilleur état que celui sur lequel nous nous trouvions... Forts de ce conseil, car un peu lassés de la pratique des pistes depuis des semaines nous changeons de direction impatients il faut bien le dire des changements et découvertes à venir... Très vite nous nous rendons compte qu'il y a eu malentendu car ce poste frontière tarde à arriver... Nous serons donc quitte pour un large détour et un simple contrôle sanitaire au milieu de nulle part qui nous indique que nous sommes arrivés au Brésil; nous irons donc faire tamponner nos passeports dans la première ville où se trouve un service d'émigration: Caceres dans l'état du Mato Grosso. Le doute nous ayant habité durant cette partie du trajet a largement été compensé par les rencontres impromptues avec des animaux, Ara bleu, Toucan, Fourmilier géant, un grand félin que nous n'avons pas pu identifier..bref un avant goût très excitant de ce qui nous attendait dans le pantanal tout proche.

   Le Pantanal:

Nous avons parcouru les 150 kms de piste de la Transpantaneira reliant Poconé à porto Jofre et franchi ses 125 ponts pour la plupart en bois dont certains quelque peu défectueux. Le parc national du Pantanal Matogrossense est un parc national brésilien situé au sud-ouest de l'État du Mato Grosso. Avec ses 136 028 hectares de superficie, il a pour objectif de protéger et de préserver les écosystèmes du Pantanal. Le Pantanal est une vaste cuvette d'accumulation. Les eaux peuvent s'y accumuler sur une énorme superfície et s'évacuent avec lenteur, sa topographie étant très plane. Il est de ce fait fréquemment sujet à d'importantes inondations. Le réseau de drainage s'articule autour du río Paraguay ou Paraguai. Gorgé d'eau et de soleil, le Pantanal du Mato Grosso est un des écosystèmes les plus productifs de la planète. Les conditions du milieu ont favorisé le développement d'une grande variété de faune. On peut y remarquer des espèces de mammifères comme les capivaracerf du Pantanaljaguarloutre géanteagouti ou cutia et reptiliennes (vipères à fossescaïmans).Les espèces d'oiseaux sont très nombreuses et généralement en populations denses, notamment l'ara hyacinthe, l'aigrette neigeuse, l'aigrette bleue, le jacana noir, le tuyuyu (oiseau symbole du Pantanal), le curicaca ou ibis mandore, le toucan, les oiseaux-mouches dont les plus petits pèsent deux grammes, ainsi que les nandous, les éperviers et le caracará.

  Par chance cette aventure a été possible malgré des passages très boueux(et une forte présence de nos ennemis jurés les moustiques..), la saison des pluies étant sur la fin. Ce fut un grand moment de bonheur et de chance cumulés que nous avons tenté de renouveler 1200kms plus loin dans l'état du Mato Grosso do sur, sur l'autre partie carrossable de la transpantaneira:« l'Estrada Parque » à partir de la ville également Frontalière avec la Bolivie: Corumba. Cette 2ème aventure au cœur du Pantanal ne nous a hélas pas comblés au niveau des rencontres animales comme la 1ère.

L'arrivée au Brésil est un grand changement après les deux mois passés en Bolivie: Que du positif nous envisageons d'y passer plusieurs séjours.